ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH

Publié le par ROBERT

ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH

Pas moins d'une bonne vingtaine de kilomètres pour cette boucle, dans cette région que nous affectionnons particulièrement : les Vosges du Nord. Lieu de départ Ingwiller.

Une belle et chaude journée printanière, un peu de brume le matin et nous voilà partis sur ces beaux chemins sablonneux à souhait et entourés de beaux rochers, d' arbres remarquables et d'anciens sites archéologiques.
En plus pas de contrainte d'horaire puisque nous avons repris notre bonne habitude de pique nique. Tout le monde semble adhérer à cette formule, il est vrai trés conviviale.

Notre petit déjeuner traditionnel, hélas il n'y a déjà plus de beignets ni de gâteaux de Noël.
Notre petit déjeuner traditionnel, hélas il n'y a déjà plus de beignets ni de gâteaux de Noël.

Notre petit déjeuner traditionnel, hélas il n'y a déjà plus de beignets ni de gâteaux de Noël.

Notre ballade du jour se déroulera autour de Sparsbach, coquet petit village des Vosges du Nord et nous découvrirons succésivement : l'Englishberg, le rocher de l'Ochsenstall, le petit château de Meisenbach, le rocher de l'Autel et enfin la petite chapelle de Sparsbach où le Christ au dessus de l'autel n'a même pas de Croix !!!

Au sommet de l'Englishberg, deux extrémités, l'une à l'ouest et l'autre à l'est, c'est à l'extrémité EST que l'on trouve des marches taillées dans la roche.
Au sommet de l'Englishberg, deux extrémités, l'une à l'ouest et l'autre à l'est, c'est à l'extrémité EST que l'on trouve des marches taillées dans la roche.

Au sommet de l'Englishberg, deux extrémités, l'une à l'ouest et l'autre à l'est, c'est à l'extrémité EST que l'on trouve des marches taillées dans la roche.

Les rochers de grès rose typique de l'Englishberg
Les rochers de grès rose typique de l'Englishberg

Les rochers de grès rose typique de l'Englishberg

ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH

Cette crête rocheuse se nomme " ENGLISHBERG", en effet durant la guerre de Cent Ans des soldats Anglais avaient osés s'aventurer jusqu'à INGWILLER d'où ils furent repoussés par les archers. Ils n'avaient plus d'autre choix que de se réfugier sur cette colline qui depuis, fût dénommée : le Mont des Anglais. Ils en furent d'ailleurs chasser par les villageois des alentours.

ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH
Début de fourmilière ? sans doute.

Début de fourmilière ? sans doute.

Elles sont là, bien présentes et elles commencent certainement leur habitat : une fourmilière, qui aura pour but de protéger la ou les reines et le couvain (ensemble des oeufs, larves et nymphes). Elle permet de garantir à la colonie une sécurité et un abri face aux intempéries.

Le rocher de l'Ochsenstall, notre salle à manger du jour.
Le rocher de l'Ochsenstall, notre salle à manger du jour.Le rocher de l'Ochsenstall, notre salle à manger du jour.
Le rocher de l'Ochsenstall, notre salle à manger du jour.

Le rocher de l'Ochsenstall, notre salle à manger du jour.

ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH
ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH

Le rocher de l'Ochsenstall, qui peut se traduire par "l'étable aux boeufs" reste un mystère car aucune des cavités n'est assez grande pour abriter des boeufs.
La tradition orale nous apprend que cet endroit servait de halte et d'abris aux vachers qui menaient les bêtes aux pâturages.
Le décor sert depuis des années à une messe de minuit durant la nuit de Noël.

 

Le petit château de Meisenbach !!
Le petit château de Meisenbach !!

Le petit château de Meisenbach !!

Ce site date quand même du deuxième siècle aprés Jésus Christ
Ce site date quand même du deuxième siècle aprés Jésus ChristCe site date quand même du deuxième siècle aprés Jésus Christ
Ce site date quand même du deuxième siècle aprés Jésus Christ

Ce site date quand même du deuxième siècle aprés Jésus Christ

L'étrange château de Meisenbach dont il ne reste que les soubassements, plus tôt qu'un château il semblerait qu'il s'agisse d'une ancienne chapelle médiévale, voir d'un temple Romain.
Nous retrouvons les fameuses "mortaises" assemblage de blocs tenue par un tenon en bois de chênes qui liait les pierres entre elles, idem que le Mur Païen du Mont Sainte Odile.

Le rocher de l'Autel. Il semblerait que pendant la Révolution, un prêtre réfractaire venait ici pour lire des messes.
Le rocher de l'Autel. Il semblerait que pendant la Révolution, un prêtre réfractaire venait ici pour lire des messes.

Le rocher de l'Autel. Il semblerait que pendant la Révolution, un prêtre réfractaire venait ici pour lire des messes.

Nous avons griffonnés un petit mot et rajouter un petit objet, et bien remis à sa place.
Nous avons griffonnés un petit mot et rajouter un petit objet, et bien remis à sa place.Nous avons griffonnés un petit mot et rajouter un petit objet, et bien remis à sa place.

Nous avons griffonnés un petit mot et rajouter un petit objet, et bien remis à sa place.

Notre dernière étape du jour : SPARSBACH et sa chapelle Sainte Marie Auxiliatrice.

Notre dernière étape du jour : SPARSBACH et sa chapelle Sainte Marie Auxiliatrice.

Cette chapelle située au bord de la forêt est datée de 1871, elle était connue sous le nom de Saint Apollinaire mais elle s'appelle désormais : Sainte Marie-Auxiliatrice qui vient du latin "auxiliator" traduisant l'idée d'aide et de secours.
La chapelle est ouverte le week-end mais fermée en semaine, mais grâce à la gentillesse et à la disponibilité de Mme Weiland, 6 Rue du moulin et dont les coordonnées figurent sur la porte de la chapelle, nous avons pu accéder à l'intérieur de l'édifice et découvrir cette petite merveille.


 

ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH
ENGLISHBERG / OCHSENSTALL / SPARSBACH

A l'intérieur on peut y voir une vierge de piété mais surtout un Christ en bois, sans croix, et avec des mains surdimensionnées évoquant le don, l'apaissement.
Un super tabernacle dont nous avons pu apprécier l'intérieur grâce à Mme Weiland qui détenait les clés. Un grand merci à elle.

Sur le chemin du retour, vers le parking, un hêtre remarquable.

Sur le chemin du retour, vers le parking, un hêtre remarquable.

Très belle sortie printanière avec quand même plus de vingt kilomètres au compteur, nous étions heureux de retrouver le parking. Une région riche en découverte avec tous ces rochers si particuliers.
Nous avions une pensée pour notre Gégé et nous avons levés le verre à sa santé, nous le retrouverons avec son épouse à la prochaine sortie.

Commenter cet article

ROBERT 21/03/2015 08:35

J'adore ces chemins et pas de difficultés majeure, beaucoup de pas et encore des pas. Mais l'endroit fait disparaître la longueur du parcours. Toujours de belles choses à voir. Les photos montrent l'ambiance du repas partagé. Merci à toi Robert

Jacqueline 20/03/2015 19:15

Merci à notre géo Robert, comme d'habitude beaux commentaires et superbes photos..